Il est désormais possible de stocker l’énergie verte !

Un des problèmes liés aux énergies renouvelables réside dans les solutions pour stocker l’énergie. En effet, les énergies dites intermittentes, provenant du vent et du soleil notamment, sont irrémédiablement conditionnées par la météo. Elles ne sont donc pas stockables, critère pourtant déterminant pour leur développement. A l’heure actuelle, la solution la plus compétitive en termes de rapport prix/efficacité est le barrage hydroélectrique. En revanche, en matière d’impact sur l’écosystème, c’est loin d’être un modèle qui fait l’unanimité !

Mais il y a du nouveau… Très récemment, une start-up suisse, poussée par la sortie du nucléaire annoncée en 2017 dans son pays, a fait parler d’elle avec une idée révolutionnaire dans ce domaine.

Une solution inédite pour stocker l’énergie

Energy Vault est une entreprise de portefeuille d’Idealab, un concepteur de solutions pour stocker les énergies renouvelables. La start-up a lancé son innovation sur le marché en novembre dernier.  Son idée ? Contourner les problèmes inhérents au stockage de l’électricité. Focus sur les coûts de construction, l’implantation géographique, l’impact écologique et l’entretien. Elle s’est donc inspirée des barrages hydroélectriques et des principes de pompage, de force de gravité, et de déplacement de l’eau pour stocker et décharger l’électricité. Au final, son nouveau procédé consiste en une immense station mi-tour mi-grue, pouvant atteindre 120 mètres. Elle est structurée par des blocs de béton de 35 m² chacun, eux-mêmes déplacés par six bras articulés au sommet. Une sacrée belle bête !

La station empile ainsi ses gros lego en béton massif et utilise la gravité pour stocker l’électricité renouvelable. Ceci grâce à un système d’énergie cinétique qui se transforme en énergie potentielle. Concrètement, en fonction des besoins, les énormes briques sont déposés par la grue et alimentent une turbine via l’énergie restituée.  De plus, l’engin est destiné à être équipé d’une unité low cost, qui pourra injecter de l’énergie dans le réseau en moins de trois secondes. Enfin, c’est un algorithme qui gère les déplacements des blocs pour les adapter à la demande, au prix de l’électricité et à la météo. Du bon boulot !

Les nombreux avantages de la station Energy Vault

En définitive, Energy Vault a imaginé un procédé qui cumule les qualités. Il est d’abord très efficace, avec un rendement presque doublé par rapport à celui d’un barrage. Idem pour sa durée de vie supérieure à quarante ans sans dégradation de la capacité de stockage de l’électricité (contre vingt ans pour d’autres solutions existantes). Ajoutons des coûts de maintenance qui frôlent le néant et une facilité d’implantation géographique qui ne nécessite qu’un espace de cent mètres de diamètre. Cette station inédite a de beaux jours devant elle. Un contrat a d’ailleurs déjà été signé avec Tata Power, un géant de l’énergie en Inde, ainsi qu’un second partenariat important avec Cemex, en vue d’utiliser des bétons spéciaux et réduire l’empreinte carbone au maximum.