KETIL MEDIA, première régie publicitaire plurimedia indépendante française

Les actualités de Ketil Media
Leclerc se lance sur le marché de l’occasion

C’est une première inédite dans le secteur de la grande distribution : l’enseigne E. Leclerc est le premier distributeur à se lancer sur le marché de l’occasion. Le principe : les clients pourront directement vendre des produits à l’enseigne et repartir avec des bons d’achat. Une stratégie visant à contrer le géant Amazon sur tous les fronts y compris donc, celui de biens non alimentaires d’occasion.

L’expérience a été lancée grandeur nature dans un magasin de Roques-sur-Garonne près de Toulouse. Les clients du magasin viennent depuis quelques jours y déposer des objets qui seront par la suite commercialisés à partir du 15 juillet dans un espace dédié de 700m2. Dans le Parisien, Michel Edouard Leclerc affirme que le marché de l’occasion est l’une des solutions pour contrer le gaspillage.

Selon le quotidien, le marché de l’occasion est estimé à environ 6 milliards d’euros, un marché concentré sur le web qui représente près de la moitié des transactions sur Le Bon Coin, Ebay ou les différentes plateforme spécialisées. L’arrivée de la grande distribution sur ce marché de la seconde main pourrait faire augmenter le volume des échanges. Pour marquer sa différence par rapport aux échanges entre particuliers sur Internet, Leclerc mise sur l’assurance des produits en proposant une garantie de 12 mois à ses clients.  


Vente de voitures neuves : le premier semestre sourit aux constructeurs français

Le marché de l’automobile continue à bien se porter et en particulier pour les constructeurs français. Selon le CCFA, le Comité des Constructeurs Français d’Automobile, les ventes de voitures neuves ont progressé de près de 5% sur les six premiers mois de l’année. En volume, ce sont donc près de 1,2 millions de voitures neuves qui ont été nouvellement immatriculées au premier semestre, contre 1,13 million sur la même période en 2017.

Il faut dire que ce premier semestre se termine sur les chapeaux de roues : plus de 250 000 véhicules neufs ont été vendus en juin, contre un peu plus de 230 000 en juin 2017. Soit une progression de 9% en 1 an. Un mois de juin exceptionnel selon les analystes du CCFA.

Côté constructeurs, le groupe PSA s’en sort le mieux. Il voit ses ventes progresser de près 20% sur le mois de Juin et de 17% sur janvier-juin. Des ventes toujours boostées par l’intégration d’Opel au cours de l’année dernière, mais pas seulement. La marque Peugeot progresse de 20%, tout comme la filiale DS qui augmente de 8%, et ce malgré un essoufflement de Citroën, qui affiche une légère baisse des ventes sur la période.

Cette année 2018 profite à tous les constructeurs français puisque Renault progresse aussi cette année. Le groupe enregistre une hausse de 6,5% au premier semestre, toujours boosté par sa filiale Dacia (+21%).

Dans un même temps, les groupes étrangers souffrent un peu. Ils affichent une baisse de près de 5% sur les 6 premiers mois de l’année. Une baisse qui masque de fortes disparités entre les différents constructeurs étrangers.


Qu’ont prévu les Français pour leurs vacances cet été ?

L’institut d’étude BVA vient de réaliser une étude pour Les Entreprises du voyage portant sur les Français et les vacances d’été. Selon cette étude, 55% des Français ont l’intention de voyager cet été (dont 39% en France et 20% à l’étranger), un score stable par rapport aux années précédentes (54% en 2017, 55% en 2016).

Plus de la moitié d’entre eux ont déjà réservé, tout ou partie, leurs vacances d’été (56%). Les plus prévoyants sont les foyers les plus aisés (65%) et ceux avec enfants (64%), ainsi que les Français qui partent à l’étranger ou à la mer (61% pour ces deux destinations).

La mer est la destination privilégiée (61%) par les Français qui ont l’intention de voyager cet été. Dans une moindre mesure, ils envisagent de partir à la campagne (27%), destination davantage citée par les seniors (36%), ou à la montagne (20%). Si les voyages dans les villes sont placés en dernière position (15%), c’est une destination davantage choisie par les vacanciers visitant un pays étranger (31%).

Dans le détail, les régions côtières, et notamment méditerranéennes, sont les destinations préférées des Français qui partiront en région cet été : la plus choisie est Provence-Alpes-Côte-D’azur (18%), suivie en deuxième position par Occitanie et Nouvelle Aquitaine (14%), puis la Bretagne (13%).

Quand ils décident de partir à l’étranger (20% des Français en 2018 contre 18% en 2017), les Français se dirigent d’abord vers les pays méditerranéens (58%). La péninsule ibérique occupe les deux premières places (Espagne : 20% / Portugal :13%), suivie de l’Italie (12%), de la Grèce (6%) et du Maroc (6%).

Selon une autre consultation, 3/4 des Français ont annoncé partir en voiture sur leur lieu de vacances estivales. Une partie d’entre eux, 30%, parcourront plus de 1000 kilomètres pour arriver. Les Radios d’autoroute, commercialisées par Ketil Media, permettent aux annonceurs de toucher effectivement et massivement ces vacanciers.


La Coupe du Monde FIFA 2018 booste les audiences de TF1

En juin selon l’institut de mesure Médiamétrie, la part de marché de la première chaîne a atteint près de 22% (21,6%), une hausse de 1,9% par rapport à la même période l’année dernière. Une performance signée grâce à la diffusion des matchs de la Coupe du Monde, et en particulier de ceux de l’Equipe de France. Un niveau d’audience qui n’avait pas été atteint depuis le mois de mars 2016. En moyenne, les matchs de la France ont été suivi en moyenne par 11 millions de téléspectateurs. Des matchs diffusés au cours de l’après-midi qui affichent des parts d’audience record de l’ordre de 70% !

Des audiences sans aucun doute sous-évaluées puisque Médiamétrie ne mesure que l’audience des foyers et n’estime donc pas celles générées par le hors-domicile. A titre d’exemple, si le match France-Argentine a été suivi « officiellement » par plus de 12 millions de téléspectateurs selon Médiamétrie, elle s’élèverait en fait à plus de 17 millions selon une récente étude de l’agence Publicis Media. 4,8 millions de passionnés auraient donc suivi le match sur un écran mobile, dans un lieu public ou sur une autre chaîne que TF1 (BeIN Sport ou sur une chaîne étrangère).


Sous-location : Airbnb et Century 21 signent un accord inédit

Airbnb vient de signer un accord inédit avec le réseau d’agences immobilières Century 21. Le but de ce rapprochement est de proposer et simplifier la sous-location à des voyageurs jusqu’à 120 jours par an.

Ce dispositif sera expérimenté à Paris dans un premier temps, puis étendu dans d’autres villes de France si l’expérience s’avère concluante. Fondée sur le partage des revenus entre locataires, propriétaires et agence immobilières, l’idée de cette opération est de pouvoir offrir un complément de revenus aux étudiants, aux jeunes familles ou aux ménages modestes qui n’ont pas les moyens d’accéder à la propriété.

Après accord du propriétaire, l’agence immobilière Century 21 sera chargée de la mise en ligne des annonces sur le site Airbnb et s’occupera de toutes les démarches administratives. Le locataire pourra ensuite enrichir l’annonce, renseigner sur le site les disponibilités, fixer un nouveau prix et se chargera d’accueillir les voyageurs. Les revenus générés par les locations seront ensuite partagés de façon systématique.


Quelles sont les différences de limitation de vitesse en Europe ?

En France, la limitation de vitesse sur les routes secondaires (routes départementales et nationales à double sens et sans séparation centrale de voies) passera de 90 à 80 km/h à partir du 1er juillet 2018. L’occasion de faire un petit comparatif avec les autres pays d’Europe.

 

  • Allemagne : 50 km/h en ville – 100 km/h sur route – 130 km/h sur autoroute ;
  • Angleterre : 48 km/h – 96 km/h – 113 km/h ;
  • Autriche : 50 km/h – 100 km/h – 130 km/h ;
  • Belgique : 50 km/h – 90 km/h – 120 km/h ;
  • Danemark : 50 km/h – 80 km/h – 130 km/h ;
  • Espagne : 50 km/h – 90 à 100 km/h – 120 km/h ;
  • Finlande : 50 km/h – 80 à 100 km/h – 100 à 120 km/h ;
  • France : 50 km/h – 80 à 90 km/h – 130 km/h ;
  • Grèce : 50 km/h – 90 km/h – 120 km/h ;
  • Irlande : 50 km/h – 80 à 100 km/h – 120 km/h ;
  • Italie : 50 km/h – 90 km/h – 130 km/h ;
  • Luxembourg : 50 km/h – 90 km/h – 130 km/h ;
  • Norvège : 50 km/h – 80 km/h – 90 km/h ;
  • Pays-Bas : 50 km/h – 80 km/h – 130 km/h ;
  • Portugal : 50 km/h – 90 km/h – 120 km/h ;
  • Suède : 50 km/h – 70 km/h – 110 km/h ;
  • Suisse : 50 km/h – 80 km/h – 120 km/h.

 

Il existe cependant certaines exceptions à ces règlementations. La plus spectaculaire est probablement celle de l’Allemagne par exemple, la vitesse maximale autorisée sur autoroute est de 120 à 130 km/h lorsque des panneaux l’indique. Lorsque ce n’est pas le cas, 130 km/h n’est plus qu’une vitesse conseillée. Libre aux automobilistes de rouler plus vite, même beaucoup plus vite s’ils le souhaitent.

En Finlande, la spécificité s’explique par le climat et la saisonnalité : sur autoroute, la vitesse est limitée à 100 km/h en hiver, elle passe à 120 km/h en été.


20 ans de succès pour Harry Potter !

Le jeune Harry Potter a eu 20 ans l’année dernière ! JK Rowling publiait en effet en 1997 le premier volet d’une saga se révélant quelques années plus tard comme l’un des plus grands succès de l’histoire de la littérature… et du cinéma ! Malgré des débuts compliqués (le livre avait été refusé à l’époque par une dizaine de maisons d’édition qui n’ont pas eu le nez très creux). Selon le journal anglais The Sunday Times, la fortune actuelle de l’écrivaine anglaise est estimée à 650 millions de livres Sterling.

Plus de 450 millions d’exemplaires de l’un des sept tomes de la saga ont été vendus. Une saga traduite dans près de 80 langues. En France, les ventes sont estimées à 28 millions d’exemplaires.

Mais le succès ne touche pas que les librairies, huit films ont été tirés de l’histoire du sorcier réalisant à chaque fois des scores impressionnants en salle, générant ainsi des milliards de dollars de recette au box-office. Les films rediffusés à la télévision signent encore des records d’audience.

Outre la littérature ou le cinéma, la franchise a été déclinée au théâtre, en parcs d’attraction, en jeux vidéo et évidemment en une multitude de produits dérivés. Certains analystes estiment ainsi la valeur de cette franchise à 25 milliards de dollars !


Abonnés, Chiffre d’affaires… les chiffres d’Instagram qui font tourner la tête !

Décidemment, Instagram est vraiment la nouvelle pépite de l’univers High Tech et des réseaux sociaux. L’application de photos rachetée 1 milliard de dollars par Facebook en 2012 vient de franchir le cap des 1 milliard… d’utilisateurs ! Après l’application mère Facebook, Facebook Messenger, et Whatsapp, Instagram est donc la 4ème application de l’empire de la galaxie Zuckerberg à franchir le cap du milliard d’utilisateurs. Si la courbe se poursuit, l’application pourrait dépasser les 2 milliards d’utilisateurs dans les 5 prochaines années.

Des résultats de fréquentation exceptionnels qui se retrouve dans sa valorisation. Selon une récente étude de Bloomberg, si Instagram était encore une société indépendante, sa valeur dépasserait 100 milliards de dollars. De quoi conforter le géant américain des réseaux sociaux sur le fait d’avoir réalisé un bon achat en 2012. Le retour sur investissement serait donc colossal en cas d’une improbable cession.  Certains analystes prévoient que le chiffre d’affaires d’Instagram pourrait dépasser les 10 milliards de dollars l’année prochaine, qui pourraient ainsi représenter plus de 15% des revenus globaux de Facebook.


Toutes les actualités

Ketil Media : première régie plurimedia indépendante

Ketil Media est une régie plurimedia indépendante proposant aux annonceurs une offre de supports puissants et en forte affinité sur les principales cibles du Marché Publicitaire.

Nos missions prioritaires : accompagner les annonceurs en leur offrant les solutions les plus adaptées à leur stratégies Media et assurer un développement efficace des supports des éditeurs en mettant à leur disposition nos expertises commerciales et marketing.

Ketil Media propose aux Annonceurs et aux Agences Media des réponses appropriées et pertinentes sur la plupart des médias (en radio, TV, presse et digital) et hors-média via sa cellule Event.