De 140 à 280… tweet plus poli 

Novembre 2017, révolution pour le monde Twitter, les post passaient de 140 à 280 caractères maximum dans les langues latines. Une limite qui semblait difficile à tenir dans ces langues à la différence du chinois ou du japonais qui ont une écriture plus compactée. Annoncé comme un changement majeur, un an après le bilan montre qu’il n ’y a pas eu de transformation fulgurante mais une évolution des pratiques sur Twitter. En effet pour ce qui est de la longueur 5% des Tweet seulement font plus de 190 caractères.

Rallonger pour raccourcir

Quand Twitter limitait les post à 140 caractères, la longueur moyenne d’un tweet était de 34 caractères, et seulement 9% des tweets atteignaient le seuil imposé. Maintenant qu’il est possible d’écrire 280 caractères, la longueur moyenne d’un tweet s’est réduite à 33 caractères et 1% des tweets vont jusqu’au nombre maximal.

Question d’habitudes ? Certainement. Les tweets restent toujours très court, le changement ne s’est donc pas situé à cet endroit. Le passage à 280 caractères a influencé d’une manière étonnante la manière d’écrire.

Des tweets plus polis

 D’après le communiqué de Twitter, les tweets en anglais avec des « please » auraient augmenté de 22 % et les « thank you » de 54 %. Les gens sont donc plus enclins à utiliser des formules de politesse quand la place de les inclure le permet. Les signes de ponctuation font aussi partie des nouvelles pratiques, des points d’interrogation qui permettent plus de réponses et donc plus d’interactivité.

Tout ceci prouve encore une fois que les utilisateurs sont plein de surprises !