Radio Classique, et la rentrée devient plus belle…

C’était une promesse de la saison dernière : rendre la journée des auditeurs plus belle ! Le mois de septembre 2018 avait été marqué par de nombreux changements dans la grille des programmes de Radio Classique et l’arrivée de nouvelles voix venant l’enrichir. La rentrée avait vu l’arrivée de Laurence Ferrari à midi et celle de Franck Ferrand, pour un moment d’histoires, en clôture du morning.

Une saison 2018-2019 pleine d’ambition pour Radio Classique

Ces arrivées ont permis à Radio Classique de consolider son audience historique, mais aussi de recruter de nouveaux auditeurs. Elle rassemble chaque jour plus de 1,1 million d’auditeurs. La vague Mediametrie d’Avril / Juin montrait une progression de plus de 116 000 nouveaux auditeurs en un an. Elle reste la référence de la musique classique en France. Avec 98 émetteurs FM, elle reste leader devant France Musique. Pour Jean Francis Pecresse, directeur général de Radio Classique « Radio Classique a recruté des auditeurs. Nous nous félicitons de ces résultats que nous n’avions plus atteints depuis 2017. L’antenne avait besoin d’une redéfinition de sa ligne éditoriale, mais c’est toujours un pari risqué en radio. Ces résultats nous confortent dans nos choix et c’est une excellente nouvelle! ».

Et Pierre Louette, PDG du Groupe Les Echos-Le Parisien de préciser : « le virage pris par notre antenne fut à la hauteur des ambitions et des caps que nous nous étions fixés avec Bérénice Lajouanie (Directrice du pôle Les Echos) et Jean Francis Pécresse. Un an plus tard, je peux déjà affirmer le succès de nos ambitions et les chiffres parlent d’eux-mêmes : Radio Classique, 1ère radio de musique classique en France, poursuit sa belle progression et a fini la saison en beauté ! ».

2019-2020 : des nouveautés… dans la continuité

Cette nouvelle saison affiche une belle énergie. On retrouve bien sûr les fondamentaux de la station. Bien que Radio Classique ne diffuse principalement que de la musique classique, elle continue à mettre l’accent sur une information de qualité.

Une matinale de Radio Classique enrichie

Chaque matin, Dimitri Pavlenko et Guillaume Durand demeurent à la tête d’une matinale pleine de bonne humeur, qui laisse une place importante à l’information économique et politique. En cette année qui sera marquée par les élections municipales, un peu de recul et de temps d’analyse ne sera pas du luxe dans le brouhaha général. Le journaliste David Abiker rejoint cette année Durand et Pavlenko pour une revue de presse acérée et perspicace. David Abiker et sa plume drôle et affutée a d’ores et déjà trouvé une belle place aux côtés des deux animateurs de la matinale.

Parmi les nouveautés de cette tranche d’information, notons aussi l’arrivée d’Emmanuel Faux pour une chronique internationale, ainsi que celle de Fabrice Lundy (ex BFM Business) pour une nouvelle rubrique dédiée aux PME et ETI française intitulée « Territoires d’excellence ».

Le matin, culture et bonne humeur avec Ferrand, Morin et Ferrari !

À 9h, Franck Ferrand assure la bascule vers la matinée avec son émission « Franck Ferrand raconte ». En un an, Franck s’est parfaitement inscrit dans la grille des programmes et contribue largement au succès de la station. Son émission, podcastable, est téléchargée et écoutée par plus d’un million d’internautes et mobinautes chaque mois ! La matinée se poursuit avec Christian Morin et se termine avec Laurence Ferrari, qui elle aussi, a su s’imposer en à peine un an comme l’une des valeurs sûres de la station !

Ça bouge en fin d’après-midi avec Rolando !

L’après-midi est marquée par l’arrivée du ténor mexicain Roland Villazón sur Rrrrrrraaadio CLLLLaaassique ! L’énergie, la passion et l’excentricité seront au programme de « Rolando Solo ». Une heure d’explosion de joie et de musique. Un programme inédit animé par une personnalité hors du commun !

Avant ce moment plein d’énergie, Pauline Lambert continue à apporter aux auditeurs de Radio Classique une bouffée d’air frais pour un début d’après-midi tout en musique. Entre 14h30 et 17h00, on prend le temps avec Tempo sur Radio Classique !

Le drive-time est animé par Jean Michel Dhuez qui accompagne les auditeurs pour une fin d’après-midi une nouvelle fois dédiée à la musique. Deux heures dans le calme et la sérénité. Idéal pour se détendre après une grosse journée. À 20h00, Laure Mezan nous guide avec son agenda et reçoit les artistes les plus prestigieux de la scène Classique.

Francis Dresel vient clore la soirée avec ses variations et ses discoportraits. L’occasion de découvrir ou redécouvrir la discographie des musiciens les plus renommés et leurs plus beaux enregistrements.

La journée devient plus belle… le week-end aussi !

La grande nouveauté du Week-end sur Radio Classique, c’est l’arrivée de Gauthier Capuçon. Il est l’un des plus grands violoncellistes de sa génération et anime cette année « les carnets de Gauthier Capuçon » tous les samedis et dimanche à 10h00. Il y fait partager ses passions, mais aussi ses découvertes.

Autre innovation, marquante, la prise d’antenne, le samedi à 16h00 de David Abiker pour nous parler de… musique classique ! Il n’est pas seulement un journaliste hors-pair dont on apprécie chaque matin la singulière revue de presse. C’est aussi un passionné de musique classique. Il partagera cette passion pour le grand répertoire chaque samedi pendant trois heures.

Eve Ruggieri rejoint le week-end pour son « jardin d’Eve ». Elle nous ouvre le samedi à 19h les portes de son jardin musical. Un voyage dans l’intimité des illustres compositeurs et interprètes.

La publicité radio placée sous le signe de la Qualité !

Pour Vincent Buffin, PDG de Ketil Media, « la régie publicitaire de Radio Classique, cette saison 2019-2020 sera une nouvelle fois placée sous le signe de la qualité ».

Qualité des programmes avec une grille en constante évolution et des personnalités hors du commun pour animer une radio qui ne l’est pas moins. Pour le directeur général de Ketil Media, c’est avant tout « l’élégance » qui caractérise le mieux la grille des programmes de Radio Classique…

Qualité de l’audience à l’écoute d’une radio haut de gamme, en phase avec les enjeux d’aujourd’hui. Une radio de cibles de consommation recherchée par les annonceurs et les directions marketing. Automobile, voyage, produit financier, oeuvre caritative… les auditeurs de Radio Classique sont aussi des consommateurs éclairés. De performances soulignées par l’étude Premium de Mediametrie, qui permet de construire des plans de communication radio basés sur des cibles de consommation.

Qualité de l’insertion publicitaire enfin. Vincent Buffin a tenu à souligner, lors de la conférence de rentrée, le caractère unique de Radio Classique parmi les acteurs de la radio privée française . Elle affiche un temps de publicité largement inférieure à celle des autres stations commerciales comme RTL, Europe 1 ou RMC. Elle offre ainsi aux annonceurs « une émergence exceptionnelle à la radio et de fait, une efficacité plus importante pour leurs campagnes publicitaires ».

radio classique programme

Vincent Buffin de Ketil Media souligne la qualité des programmes

rentree de radio classique