Les chiffres du Guide Michelin

Chaque année au mois de janvier, des milliers de gastronomes et des dizaines de chefs attendent fébrilement la sortie du plus connu des guides gastronomiques. Les premiers l’attendent pour découvrir de nouveaux endroits où se régaler, les seconds, probablement plus tendus, attendent de savoir à quelle sauce ils pourront être mangés…

Plus de 3000 restaurants étoilés dans le monde

Lundi 21 janvier, le Guide Michelin 2019 a donc dévoilé son nouveau palmarès. Au total, cette nouvelle édition du célèbre guide rouge a attribué ses fameux macarons, ou étoiles à plus de 3000 restaurants à travers le monde. 75 restaurants ont été promus dans cette nouvelle édition, ce qui, selon le directeur du Guide Michelin, constitue un record. Parmi ces 75 bons élèves, 68 se sont vu attribuer leur toute nouvelle étoile.

Du côté des déçus, la rétrogradation la plus marquante revient au chef Marc Veyrat qui perd sa 3èmeétoile gagnée un an plus tôt seulement.

Un nombre croissant de femmes chefs primées

Ce guide est marqué par le nombre croissant de récompenses attribuées aux femmes chefs. Beaucoup de femmes ont ainsi conquis leur première étoile ou plus cette année. Parmi elles figure Stéphanie LeQuellec du restaurant La scène à Paris, gagnante de l’édition 2011 de l’émission Top Chef, qui obtient sa deuxième étoile ou encore Naoëlle d’Haunault, elle aussi lauréate de l’émission de M6 en 2013, qui se voit attribuer un macaron dans son restaurant L’Or Q’idée de Pontoise.

Un guide rouge qui souhaite se moderniser. Outre la prise en compte de critères liés au développement durable et à la diversité, cette référence de la gastronomie française a effectué un récent rapprochement avec le très à la mode Fooding.