29 décembre 2020

Alors c’est vrai, en cette période de fêtes, beaucoup d’entre nous sont en congés. Et l’activité tourne un peu au ralenti lorsqu’on n’est pas ostréiculteur ou chocolatier. Pendant les vacances, en général, on prend son temps et on en profite pour buller un peu le matin et se lever plus tard, surtout quand côté météo, Bella a décidé de pointer son nez et de nous faire définitivement renoncer à mettre un orteil dehors. Et comme chez Ketil on aime bien les contradictions et surtout la radio, on s’est dit qu’un petit article sur les habitudes d’écoute du média le matin serait de circonstance…

La radio aussi a son prime-time !

Le prime-time, ce n’est pas qu’en TV ! Il n’est pas nécessaire en France d’attendre le diner pour rassembler une grande partie des Français autour d’un programme. Tremblez Koh-Lanta et autres films du dimanche soir (ou du lundi, mardi, etc.)… il existe en France un media qui rassemble tous les matins à la même heure plusieurs millions de Français… ça s’appelle la radio et ça dure depuis des décennies !

Chaque matin, selon les Masters es-audience de Médiamétrie, la radio rassemble plus de 27 millions de Français entre 6h00 et 9h00, soit près de 50% des individus de 13 ans et plus et ce pendant plus d’une heure ! A lui seul, ce média génère donc tous les jours de semaine une audience équivalente à celles des meilleures audiences TV d’une finale de Coupe du Monde ou d’une annonce présidentielle à l’aube d’un nouveau confinement  !

         

J’entends déjà les grincheux (voire les jaloux) annoncer une chute spectaculaire de l’audience de la radio au cours des dernières années. Alors c’est vrai, les audiences ont baissé… un peu. Mais honnêtement, ce n’est rien comparé à la fréquentation des vidéo-clubs, croyez-moi ! En 2005, nous étions (et oui, j’avais moi-même malheureusement déjà 13 ans et plus) près de 28 millions à profiter des matinales radios tous les matins. Le média (n’)a donc perdu (que) 2,5% d’audience en 15 ans…

Les matinales radio rassemblent encore un très large public !

Le public de la radio le matin, c’est vous, moi, tout le monde ! La beauté de ce média, ce qui fait sa force, c’est que chacun est certain d’y trouver son compte. Vous souhaitez connaître l’actualité dans le monde ou en France ? facile ! celle de votre ville ou région, facile aussi ! Vous réveiller en musique ? en chantant ? en rigolant ? il y a évidemment un programme fait pour vous et tout ça sans rien faire si ce n’est tourner un petit bouton ou désormais, en le demandant gentiment à votre portable !

« – OK Google, fais-moi écouter la meilleure matinale radio de France »

« – D’accord Jules, je lance Guillaume Durand sur Radio Classique… »

Malgré une baisse clairement tendancielle chez les plus jeunes, la radio continue à rassembler un très large public tous les matins !

tired wake up GIF

 

L’audience de la radio le matin demeure impressionnante sur les cibles adultes, même si les plus jeunes délaissent un peu le média pendant cette tranche horaire (ou se lèvent beaucoup, beaucoup plus tard)

 

 

Les Pays de la Loire recordman de l’écoute le matin !

La radio, le matin, on l’écoute partout !  Il existe cependant quelques disparités. Les auditeurs les plus fidèles et nombreux se trouvent dans l’ouest du territoire, en particulier dans la région Pays de la Loire où 55% des habitants écoutent la radio chaque jour le matin. A la seconde marche du podium la Nouvelle Aquitaine avec 53% d’audience cumulée matinale.

Carte de l'audience radio

L’ile de France en revanche ferme la marche avec « seulement » 44% d’audience cumulée entre 6h et 9h. Un attrait pour le média moins important que sur le reste de la France, probablement en raison de la plus forte proportion de la population utilisant les transports en commun, échappant de fait à l’audience « voiture », plus forte en province. En Ile de France en 2018, 43% des déplacements s’effectuaient en véhicule individuel.

Les CSP+ et les retraités, champions de l’écoute radio en prime !

L’écoute de la radio le matin n’est pas qu’une affaire d’actifs ! Les retraités demeurent de grands consommateurs du média. Les CSP+, en particulier les cadres sup, les chefs d’entreprise et Professions intellectuels supérieures, tout comme les professions intermédiaires sont les plus gros consommateurs de radio le matin.

Audience radio CSP

A l’inverse, les étudiants, sans surprises compte tenu des tendances enregistrées auprès des jeunes ces dernières années sont les moins nombreux à écouter les matinales.

 

La radio le matin, demeure le compagnon privilégié et fidèle d’un très grand nombre de Français. La force du média réside à la fois dans sa diversité et sa grande facilité d’utilisation et demeure le média incontesté des activités simultanées. Si l’on est peut-être plus enclin à se construire son programme dans la journée grâce aux podcasts par exemple, un grand nombre de Français apprécient d’être accompagnés, informés ou divertis tout en se préparant pour une belle et grande journée !

La tranche du matin est aussi et surtout affaire de passion. Celle des matinaliers si prompt à la partager dès le lever du jour avec leurs auditeurs, qu’ils s’adressent à la France entière ou leur son quartier.

C’est cette passion et cet attrait qui nous permettent d’affirmer que la radio a encore de belles matinées devant elle…


En savoir plus sur cette actualité ?

Complétez ce formulaire et notre équipe vous donnera plus d'informations dans les plus brefs délais.

    *champ obligatoire