Les comportements inquiétants des conducteurs lors de leurs trajets pros

Le baromètre Axa prévention, mené par Kantar TNS, s’est intéressé aux comportements de conduite des conducteurs au cours de leurs trajets professionnels, comparés à ceux des conducteurs « classiques ». C’est hallucinant ! Il apparaît clairement que les Français prennent systématiquement plus de risques pendant leurs trajets professionnels que lors de leurs déplacements privés. Et il apparaît que les accidents de la route sont la première cause d’accidents mortels au travail.

L’étude de Kantar TNS montre que les conducteurs pros sont ultra-dépendants au portable : 8 conducteurs sur 10 utilisent leur téléphone au volant tous usages confondus (vs 6 / 10 pour l’ensemble des Français). Appels téléphoniques, SMS, Mails : les Français considèrent leur véhicule comme le prolongement de leur lieu de travail ! 65% y téléphonent (vs 39% pour l’ensemble des Français) et 36% envoient ou lisent un sms (vs 24%). Selon l’observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), écrire ou lire un SMS multiplie par 23 le risque d’accident !

L’étude montre aussi que 9 conducteurs professionnels sur 10 roulent trop vite. Ils commettent plus de grands excès de vitesse que l’ensemble des automobilistes. Sur autoroute, 17% roulent à plus de 160 km/h (vs 11%) et 54% à 140-150 km/h (vs 46%).

Les infractions sont ainsi beaucoup plus fréquentes et fortes chez les pros : 80% ne s’arrêtent pas au feu orange (vs 77%), 49% ne mettent pas leur clignotant pour tourner (vs 44%) et cela concerne aussi l’alcool au volant. Le mythe du déjeuner professionnel semble demeurer une réalité : 30% des conducteurs pros prennent le volant après avoir bu plus de 2 verres d’alcool (vs 22% pour l’ensemble des conducteurs Français), et 7% prennent le volant après avoir bu 4 ou 5 verres (vs 4%).

Le pire dans l’histoire est bien que le conducteur dans le cadre d’un trajet professionnel et que le conducteur « classique » est souvent le même !