Ecouter la dernière pause classique S'inscrire à la pause classique

Les actualités de KETIL MEDIA

« Qui sont VRAIMENT les Acheteurs de voitures neuves ? » : un livre blanc de KETIL MEDIA

Découvrez ce nouveau livre blanc, particulièrement détaillé, consacré au secteur de l’automobile et plus particulièrement aux Acheteurs de voitures neuves sur le site KETIL AUTOMOBILES : http://www.ketilautomobiles.com

126000 Radio : Radio Classique en hausse sur les cibles actives

Mediametrie a publié ce matin son étude 126000 Radio pour la période Septembre / octobre. L’institut d’étude de référence des médias crédite Radio Classique, la station News / Musique Classique de plus de 1 million d’auditeurs chaque jour.

L’audience moyenne de Radio Classique progresse de 3,2% par rapport à la dernière vague d’audience (Avril / juin).

Au cours d’un premier semestre marqué par une très forte actualité, de nombreux auditeurs avaient rejoint les programmes Info de Radio Classique (Guillaume Durand le matin et Patrick Poivre d’Arvor en fin d’après-midi). Des Tranches d’information qui ont fait le plein et qui se sont consolidés au cours de cette période de rentrée d’automne.

Un « retour à la normale » donc, puisque sur cette vague de septembre / octobre, ce sont les tranches musicales de journée, et le week-end qui affiche des progressions d’audience significative. Le 1er semestre et sa très forte actualité, notamment politique, a permis de « faire tester » les programmes auprès d’une nouvelle population : des auditeurs qui sont venus pour l’information et qui ont découvert la diversité et la qualité de programmes de Radio Classique, un format mixant news et musique classique, inédit sur le paysage radio.

Ce recrutement de nouveaux auditeurs s’est fait essentiellement chez les moins de 50 ans et sur cibles actives : l’audience moyenne sur cette cible des Actifs progresse de26% par rapport à Avril / juin ! Radio Classique progresse d’ailleurs sur toutes les cibles utilisées par le marché publicitaire pour le mediaplanning :

  • 25/49 ans : +22%
  • 25/59 ans : +26%
  • Individus CSP+ : +31%
  • Région Parisienne : +19%

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter les équipes commerciales de Ketil Media. 

ARTE

ARTE reconduit sa régie publicitaire chez KETIL MEDIA

KETIL MEDIA remporte pour la deuxième fois consécutive la régie publicitaire d’Arte !

Après l’appel d’offres d’Arte publié début juin 2017, KETIL MEDIA, actuelle régie publicitaire de la chaîne franco-allemande, a officiellement remporté le marché suite à la délibération d’Arte GEIE. KETIL MEDIA sera donc la régie publicitaire pour les 4 prochaines années avec une entrée en vigueur au 1er Janvier 2018 jusqu’au 31 Décembre 2021.

Valentin Duboc, Responsable service marketing d’Arte GEIE, est ravi de poursuivre cette aventure démarrée il y a 4 ans avec une équipe performante et souple dans un univers où la concurrence est forte.

Ketil Media, 1ère régie plurimédia indépendante, dirigée par Vincent Buffin, regroupe 25 collaborateurs et commercialise les espaces publicitaires de différentes marques média en TV, radio, presse et digital (Arte, Radio Classique, Les Radios d’autoroute, TéléZ, Marianne, Paris Worldwide, Attitude, etc…). Au total, 4 media, 18 supports à forte valeur ajoutée.

“Notre modèle est de proposer aux marques media l’expertise et l’expérience des plus grandes régies nationales. La confiance renouvelée d’Arte renforce la pérennité de notre modèle dans un marché publicitaire en profonde mutation” ajoute Vincent Buffin, Président de Ketil Media.

Toute notre équipe reste à votre écoute pour tout complément d’information.

Contacts :

Vincent Buffin, Président de Ketil Media
vbuffin@ketilmedia.com 06 66 11 98 42

Sylvie Lefort, Directrice Commerciale TV&Numérique
slefort@ketilmedia.com 01 78 90 15 36

Communiqué de presse Ketil Media-ARTE

Ferrero aurait changé la recette du Nutella !

Ils ont osé ! Selon une information du site BFM Business, qui relaie un post Facebook d’un organisme allemand de défense des consommateurs, Ferrero a modifié la recette du Nutella ! Il n’est ici pas question d’une éventuelle réduction de l’usage d’huile de palme, comme on aurait pu s’y attendre compte tenu des récentes polémiques. Non. En fait, le changement serait dû à une modification de la quantité de lait écrémé en poudre employé dans la recette.

Une évolution de la recette qui ne vient apparemment en rien modifier le goût de la fameuse pate à tartiner, mais qui a une répercussion sur la couleur du Nutella qui apparaît plus clair que la version précédente. Selon l’association de consommateurs, la proportion de lait est ainsi passée de 7,5 à 8,5%, tout comme la dose de sucre qui aurait aussi augmenté, passant de 55,9 à 56,3%. Toujours selon cette association, il se pourrait que ces légers changements seraient dû à une baisse de la teneur en cacao. Une affirmation impossible à vérifier compte tenu du fait que cette information n’apparaît pas sur l’étiquette, contrairement aux autres ingrédients cités plus haut.

Contacté par BFM Business, le géant de l’alimentation italien a bien confirmé l’évolution de la recette, justifiant ces modifications par une volonté d’uniformiser le produit partout dans le monde…

Playstation Now : le Netflix du Jeu Vidéo débarque en France

Pour 16,99€ / mois, les gamers vont pouvoir s’en donner à cœur joie ! Avec son offre PlayStation Now, Sony propose une offre calée sur les opérateurs type Netflix. Le géant japonais du jeu vidéo propose un catalogue de plusieurs centaines de jeux en ligne, librement accessibles en streaming. Cette offre déjà proposée aux Etats-Unis depuis plusieurs années est désormais disponible en France. Les jeux sont accessibles depuis une Playstation 4 ou un PC.

Seule condition : une connexion web et un débit solide : Sony recommande un minimum de 5 Mb/s pour pouvoir profiter pleinement du service. 480 jeux sont disponibles dès le lancement du service. Parmi les jeux proposés, quelques best-sellers comme The Last of us, Red Dead Redemption, F1 2015 ou God of War. Certes, pas toujours des nouveautés, mais des classiques qui ont connu un très grand succès.

Avec ce service, Sony propose une nouvelle manière de consommer du jeu vidéo. Un système qui sera sans aucun doute la référence dans les années à venir. Reste à savoir comment vont réagir les principaux concurrents de Sony, Microsoft et Nintendo, au lancement de ces nouveaux modes de consommation.

Encore une forte hausse des ventes de voitures neuves en octobre

Le CCFA, le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles a publié la semaine dernière les chiffres de vente des voitures au mois d’octobre. Et ces chiffres sont excellents ! Le nombre d’immatriculations de voitures neuves sur un mois progresse de près de 1% par rapport à la même période l’année dernière. Au total, 176 496 voitures particulières neuves ont été vendues en France le mois dernier. Une progression des ventes enregistrées sur tous les segments : +18,9% sur les utilitaires légers jusqu’à +20% sur les véhicules industriels de plus de 20 tonnes.

Côté constructeurs, les Français ressortent grands vainqueurs de cette hausse : le groupe PSA voit ses ventes bondir de 24%, boosté par l’intégration des ventes d’Opel. Chez Renault, on sourit aussi avec une progression de 16,2%.

Du côté des constructeurs étrangers, belles performances des japonais : Nissan progresse de 24% et Toyota / Lexus de 22. Il semble que le Dieselgate soit digéré chez Volkswagen : les ventes du constructeurs allemand progressent de 7% par rapport à la même période l’année dernière. Le Top 10 fait une fois de plus la part belle aux voitures françaises : la Clio est suivie des Peugeot 208, 3008, 2008 et 308.

Innovation : Orange est désormais aussi une banque !

Il fallait s’y attendre ! A force de faire des offres pour la téléphonie mobile, les banques devaient s’attendre à un retour d’ascenseur (ou de bâton !) de la part des opérateurs. A l’instar de Free, qui avait bousculé il y a quelques années le marché des télécoms en cassant les prix, c’est au tour d’Orange de venir bousculer le marché des banques. Depuis le 1er novembre dernier, Orange est donc aussi une banque !

L’opérateur profite de sa position de leader sur le marché des télécoms en France (et de son fichier client de plus de 30 millions de contacts !), ainsi que de sa maitrise du numérique pour offrir au secteur bancaire un nouveau virage, digital cette fois-ci. Orange avait déjà mis un pied sur le marché de la banque avec Orange Cash, qui permettait de payer sans contact via une application smartphone.

En 2016, Orange est entré à hauteur de 65% dans le capital de la banque Groupama. Suite à cette opération, la filiale banque de l’assureur est devenue Orange Bank. Orange Bank confirme une tendance de fond qui touche le secteur des banques depuis quelques années vers une numérisation quasi-totale des services. Orange Bank est ainsi 100% mobile. C’est désormais au client d’effectuer toutes ses opérations habituelles directement sur le mobile : virement, modification de plafond, du code de la carte bleu, etc…

Les avantages annoncés par l’operateur : la gratuité de nombreux services (ouverture de compte, délivrance de carte bancaire, tenue de compte, etc…), le blocage et déblocage de la carte bancaire en cas de perte temporaire. A noter quand même que le client devra payer 5 euros de frais de gestion s’il n’effectue pas au moins trois mouvements dans le mois, par carte bancaire ou par mobile. En cas de problème, c’est l’intelligence artificielle développée par IBM qui sera au cœur de la relation client : un conseiller virtuel sera ainsi disponible 24h/24.

Orange Bank affiche un objectif de deux millions de clients d’ici à dix ans.

La Console Switch fait bondir Nintendo !

High score pour la Nintendo Switch : 7 mois après son lancement, la console hybride de Nintendo, à la fois portable et de salon explose tous les objectifs de vente. Elle est même en rupture de stock dans la plupart des pays et… Noël approche ! L’entreprise japonaise confirme par la voix de son Directeur Général France Philippe Lavoué que le lancement de la Nintendo Switch est un énorme succès. La console s’est vendue à plus de 7,3 millions d’exemplaires, dont plus de 400 000 en France. La compagnie japonaise espère voir ce chiffre doubler en un an.

Les ventes les plus fortes ont été enregistrées sur le continent américain, avec 3,11 millions de consoles écoulées, pour un chiffre d’affaires de près de 1 milliard d’euros, suivi du japon (470 M€) et l’Europe (455 M€). De quoi réjouir les investisseurs car l’action Nintendo crève les plafonds : elle a grimpé de 60% depuis le lancement de la console il y a 7 mois.

Avec l’arrivée de son futur Best Seller Super Mario Odyssey et le développement de la ludothèque, la Switch pourrait bien être le cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année, la sortie d’un nouvel opus du plombier bondissant étant toujours un événement planétaire !