Ecouter la dernière pause classique S'inscrire à la pause classique

Les actualités de KETIL MEDIA

Quel serait le paysage radio en France si toutes les stations avaient le même réseau d’émetteurs ? La réponse est en Ile-de-France

La puissance d’une radio dépend de 3 critères : la qualité de son programme, son nombre d’émetteurs et les différentes catégories de populations couvertes par chaque réseau d’émetteurs. En Ile-de-France, toutes les radios sont à armes égales. Tout se joue sur la qualité des programmes.

L’institut Médiamétrie a publié hier les résultats de son étude sur la région parisienne. Un des intérêts de cette étude ciblée géographiquement est qu’elle permet de mesurer la qualité éditoriale de chaque radio. En effet, chacune dispose du même émetteur et la population couverte est la même pour tout le monde.

C’est donc bien la qualité du programme et sa mise en avant qui fait la différence. Et la hiérarchie des radios change.

> En savoir +

Radio Classique rassemble 1,1 million d’auditeurs chaque jour

L’institut d’audience Mediametrie a publié ce matin les résultats d’audience de la radio pour la période Janvier / Mars 2017. Radio Classique figure une fois de plus parmi les bons élèves !

La seule station qui alterne tranches d’informations et programmes de musique classique est créditée de 1,1 million d’auditeurs chaque jour. En progression de 3% par rapport à la même période l’année dernière : 31 000 auditeurs ont rejoint Radio Classique depuis le 1er trimestre de l’année dernière.

La forte actualité profite évidemment à la matinale de Guillaume Durand et Renaud Blanc. La matinale info de Radio Classique progresse de 13%. Plus que jamais, Radio Classique s’inscrit dans les matinales radios de News incontournables. Ce programme devenu référent, aussi repris sur Paris première le matin, est d’ailleurs souvent cité en journée sur les chaînes infos et dans les grands journaux d’informations TV.

Côté musique Classique, Radio Classique demeure LA référence en France. Les amateurs de ce genre musical continuent à plébisciter entres autres Eve Rugieri, Christian Morin et Alain Duault… En rassemblant 1,1 million d’auditeurs chaque jour, Radio Classique continue à creuser l’écart avec France Musique qui ne compte que 889 000 auditeurs, malgré un parc d’émetteurs significativement plus important.

Pour les annonceurs, radio Classique demeure un produit d’exception. Puissant bien sûr, compte tenu du nombre important d’auditeurs qui sont présents chaque jour. Mais la particularité de Radio Classique est de rassembler un public d’exception particulièrement exigeant en terme d’attentes culturelles et d’information. le public ne s’y trompe pas : cette qualité d’audience se retrouve dans les programmes proposés, mais aussi dans l’intégration publicitaire proposée aux annonceurs.  Radio Classique est une des stations commerciales qui affiche la durée de diffusion publicitaire la plus courte,prposant aux annonceurs un espace publicitaire préservé, qui favorise l’émergence des messages diffusés.

Puissance, Qualité, Emergence. Radio Classique fait plus que jamais figure d’exception dans le paysage radio français.

Caddie : la grande histoire du chariot de Supermarché

Le caddie fait partie de nos vies depuis plus d’un demi-siècle. Tout est parti d’une petite fabrique « Les Ateliers réunis » créée en 1928 par un alsacien, Raymond Joseph. Il conçoit avec quelques compagnons des ustensiles en fils d’acier à l’époque considéré comme un matériau très à la mode : des mangeoires, des égouttoirs, des paniers à salade…. . En 1950, Raymond Joseph en vacances aux Etats-Unis découvre là-bas un nouveau concept de magasins, les grandes surfaces, ainsi que le chariot, accessoire indispensable pour y faire ses courses.

En visionnaire pariant sur le développement de ces grandes surfaces en France, il est tout à fait prêt à produire des chariots dès l’ouverture du premier supermarché de France à Rueil-Malmaison en 1958. Il devient ainsi le partenaire de Carrefour lorsque l’enseigne ouvre son premier Hyper en 1963.

C’est à cette époque qu’il dépose le nom de Caddie et devient très rapidement, depuis son usine de Schiltigheim, le principal fournisseur des grandes surfaces en France. Un chariot devenu indispensable qui s’exporte dans plus de 120 pays.

La marque Caddie est devenue un mot commun au même titre que le Frigidaire ou le Kleenex.

Malgré quelques difficultés, Caddie a réalisé 23 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 et 26 millions en 2016. Pour 2017, Caddie table sur 30 à 31 millions d’euros grâce notamment à un grosse commande signée avec le distributeur Carrefour.

Le leader du co-voiturage évolue vers la location de véhicules

Le co-voiturage a le vent en poupe et le leader du co-voiturage Blablacar continue d’innover. Non content d’avoir lancé son concept dans plus de 30 pays, il se lance désormais dans la Location Longue Durée. Il vient d’annoncer un partenariat avec Opel sur plusieurs modèles qui permet à ses utilisateurs de louer sur 4 ans des véhicules de plusieurs gammes : citadines, compact, berline et même 4×4. Pour Nicolas Brusson, le directeur général fondateur de Blablacar, « ce projet pilote est la première étape de la nouvelle stratégie d’innovation de Blablacar ». Une stratégie qui correspond à de nouveaux usages consistant à exploiter la voiture pour son aspect utilitaire…

Cette nouvelle offre de Location Longue Durée est pour l’instant réservée aux 300 000 membres « Ambassadeurs » français de la plate forme de co-voiturage. Elle sera peu à peu élargie à tous les membres de la communauté.

Aujourd’hui, selon des chiffres extraits de l’étude TGI de Kantar Media, près de 3 millions de Français déclarent utiliser un service de co-voiturage et un peu moins de 2 millions se disent prêts à partager leur propre véhicule.

Le surbooking, une pratique courante souvent révoltante et pourtant légale

L’incident survenu la semaine dernière sur un vol d’United Airlines nous offre l’occasion de nous pencher une pratique souvent jugée scandaleuse par de nombreux passagers et pourtant légale.

Le surbooking est une pratique répandue dans le secteur des vols commerciaux : pour optimiser le remplissage des avions et se prémunir contre des annulations de dernière minute, les compagnies aériennes usent très régulièrement du surbooking, une pratique qui consiste à mettre à disposition des voyageurs plus de places que ne contient réellement un avion pour être quasi certain d’obtenir un taux de remplissage de 100%. En effet, selon le site Algofly, 5% des passagers, en moyenne, annuleront leur vol à la dernière minute. Mais ce n’est pas toujours le cas, et c’est bien là le problème.

Cette pratique particulièrement révoltante pour les passagers lésés est pourtant légale moyennant un dédommagement de la part de la compagnie, comme indiqué dans les conditions générales de vente dont la lecture se révèle relativement fastidieuse lors de l’achat d’un billet. Le plus simple, pour se prémunir du surbooking, est encore d’arriver le plus tôt possible en salle d’embarquement. Sauf exception, l’ordre d’arrivée demeure le seul critère pris en compte pour éviter de rester sur place !

S’il fait bondir la plupart des voyageurs, le surbooking est pourtant apprécié par certains qui trouvent un intérêt dans les indemnisations et avantages proposés par les compagnies.

Etude 126 000 Janvier / mars : une vague capitale ! #audiencesradio

Ce jeudi 20 avril, Médiamétrie publiera les résultats de l’étude 126 000 Radio, mesure d’audience de référence de la Radio en France portant sur la période Janvier / mars 2017. Cette étude fournit la mesure permanente de l’audience des « dernières 24 heures » de la radio et des stations, ainsi qu’une description des auditeurs selon des critères socio-démographiques, de consommation et de niveau de vie.

Pour les stations de radio, c’est une étude capitale pour l’évaluation des performances des programmes, mais aussi pour leur chiffre d’affaires. La 126 000 radio fixe en effet les parts d’audience qui serviront à caler les parts de marché publicitaires pour les mois à venir.

En effet en France, le chiffre d’affaires des stations est, sauf rares exceptions, parfaitement corrélé aux audiences : les annonceurs achètent des contacts publicitaires à un certain prix. Les stations ont donc tout intérêt à voir leurs audiences monter, le ratio tarif / audience étant quant à lui relativement fixe.

Et contrairement à la TV qui voit ses audiences publiées tous les matins, les données radio sont mises à jour uniquement 4 fois par an. L’évaluation des audiences de janvier / mars servira donc d’étalon pour les 3 mois à venir, la prochaine publication d’audience, portant sur la période avril / juin, paraissant quant à elle à la mi-juillet.

Une offre à saisir dès maintenant sur OutdoorGo!

Les sports outdoor se pratiquent toute l’année.

OutdoorGo ! c’est le magazine dédié à la pratique de ces activités avec + de 130 pages tous les 2 mois.

Profitez dès maintenant de notre offre exceptionnelle sur les 3 prochains numéros :  Offre Spéciale OutdoorGo!

Pour + d’info, vous pouvez contacter Catherine Laplanche au 01 78 90 15 37

 

La santé, principale motivation pour la pratique du sport

Le sport, c’est la santé ! Aidés par les campagnes gouvernementales et la sensibilisation de la part de nombreux acteurs du secteur de la santé, les Français sont des plus en plus convaincus de l’importance de la pratique d’un sport pour rester en forme. Ainsi, l’institut Kantar Media a interrogé les Français sur leurs motivations à pratiquer régulièrement une activité physique.

Dans cette étude TGI de Kantar Media, on apprend que près de la moitié des Français déclarent pratiquer un sport ou une activité physique. Ils sont plus de 15 millions à faire du sport régulièrement, au moins une fois par semaine. Et la motivation est bien d’avoir une bonne hygiène de vie pour plus de 15 millions de personnes. Ils sont aussi près de 11 millions à juger le sport nécessaire pour se maintenir en forme et même 3 millions de Français y trouve carrément un moyen de ne pas vieillir.

Il est désormais admis que le sport permet de prévenir un grand nombre de maladies et possède certaines vertus. Ainsi, le sport protège contre la survenue de maladies cardiovasculaires et contre certains cancers, aide à réduire le risque de diabète et à maintenir un poids de forme.

Une pratique régulière du sport améliore le sommeil et aide à lutter efficacement contre le stress, la dépression ou l’anxiété !