Actualités

Epargner ou profiter : en France, c’est 50/50 ! #argent #banque

On dit souvent que les français sont les champions de l’épargne. En réalité, les intentions des français vis-à-vis de l’argent son beaucoup plus nuancées. Selon l’étude TGI de Kantar Media, qui a interrogé les français au sujet de leur opinion sur l’argent, si 51% d’entre eux pensent en effet que l’argent est une sécurité pour l’avenir, plutôt synonyme d’épargne, 37% pensent au contraire qu’il aide avant toute chose à profiter des bons côtés de la vie et 12% qu’il aide à oublier les soucis de la vie ! La répartition des intentions « épargner ou profiter » s’approche du 50/50. Pour ce qui est des actes de français, il semble que la balance penche plutôt du côté de l’épargne et de la sécurité pour soi ou les siens…


Le confort, le critère le plus important pour le choix d’un hôtel ! #hôtellerie #vacances

Le confort demeure pour le français le critère principal pour choisir son hôtel, pour les vacances ou le business. L’étude TGI de Kantar Media nous dresse le palmarès des principaux critères de choix d’un hôtel : le prix est un critère important pour 23% des français, ainsi que la notion de All Inclusive (14%), les logiques d’emplacement et d’accueil figurent aussi en bonne place dans ce Top 5.

A signaler que malgré l’expansion des sites et applications de conseils, les avis et évaluations des internautes ne sont un critère important que pour à peine 5% des clients ou futurs clients.


2 titres de la Presse Cuisine parmi les plus fortes progressions ! #audience #one #presse #magazine

Un grand nombre de titres se porte très bien si l’on en croit les chiffres fournis par l’Etude One, étude de référence de l’audience de la presse en France.

Parmi les plus fortes progressions, encore une fois la presse cuisine qui surfe sur une thématique particulièrement porteuse en 2016. Les grands champions sont le titre Gourmand qui progresse de 25% vs 2014-2015 et Marmiton, qui continue sa progression régulière avec une hausse de 16% (3ème plus forte progression de l’audience de la presse).

La 2ème place revient à l’Argus qui progresse de 18% en 1 an. Une forme sans aucun doute liée à la bonne forme du marché automobile, qui a connu en 2016 une belle embellie avec plus de 2 millions de véhicules neufs vendus : du jamais vu depuis 2011.


2016 : la barre des 2 millions de véhicules particuliers neufs franchie ! #automobile #marketingautomobile

Les constructeurs auto ont de quoi retrouver le sourire : selon un communiqué publié lundi 2 janvier par le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobile), le bilan de 2016 est largement positif : la barre des 2 millions de véhicules particuliers neufs a été franchie, notamment grâce aux très bons chiffres de décembre (+5,8%). En 2016, en France, 2 015 186 véhicules ont été vendus, ce qui représente une hausse de 5,1% par rapport à 2015.

Cette hausse profite en particulier au Groupe Renault qui progresse de 8% grâce à son best seller la Clio, mais aussi grâce à sa filiale Dacia et son modèle Sandero, dont les ventes ont progressé de plus de 13% par rapport à 2015. Au total, les marques françaises représentent 53,5% du marché global de l’automobile, malgré des résultats plus timides pour le groupe PSA : entre 2016 et 2015, les ventes de véhicules du Groupe PSA ont augmenté de… 261 exemplaires !


Proximité, choix, stationnement : les critères de choix de sa grande surface…

L’implantation des grandes surfaces est le premier critère de choix : Kantar Media, avec son étude TGI 2016 nous révèle que pour près de 70% des français de 15 ans est +, soit 36 millions de consommateurs, c’est bien la proximité avec l’hyper ou le supermarché qui est l’élément le plus déterminant dans le choix de son magasin.

Viennent ensuite le choix des produits et des marques pour 46% des consommateurs ainsi que la facilité de stationnement pour un tiers d’entre eux.

Le critère de prix le plus bas, de promotions et d’offres spéciales suit dans ce classement.

Polémique oblige, il convient de signaler que les horaires étendus au dimanche ou en soirée sont un critère significatif pour moins de 10% des personnes interviewées.


Chaque minute, des millions de données sont échangées sur les réseaux sociaux ! Impressionnant !

Chaque minute, des millions de données sont échangées sur les réseaux sociaux ! Impressionnant !

Selon DOMO, spécialiste de la visualisation de données, en une minute seulement, plus de 2,4 millions de posts Instagram sont likés par les utilisateurs, près de 10 000 tweets sur Tweeter sont comptabilisés avec des emojis. Sur Facebook, plus de 200 000 photos sont échangées via Messenger, 400 heures de vidéos sont ajoutées à YouTube et près de 7 millions vidéos sont visualisées sur Snapshat !

Et enfin côté cœur, les usagers de Tinder « swappent » 972 222 profils !


Plus on vieillit, plus on écoute la radio ? Pas si simple…

Avant l’avènement du web et de la mobilité, le principe était simple ; les jeunes étaient très nombreux à écouter la radio mais peu longtemps, alors que les plus âgés étaient moins nombreux mais en profitaient beaucoup plus longuement !

Internet et le smartphone ont changé la donne. Désormais les jeunes sont les moins nombreux à profiter de bande FM : selon Médiamétrie et l’étude 126000, ils sont à peine 68% des 18/25 ans à l’écouter chaque jour, contre 84% des 35 / 60 ans.

Cela étant dit, les 12/17 ans sont 77% à écouter la radio chaque jour,soit 9 points de plus que leurs ainés majeurs / jeunes adultes.

Du côté des ainés, phénomène inverse, le pourcentage d’auditeurs baisse de 10 points après 75 ans, comparé aux 65/74 ans.


2009 – 2015 : légère baisse du nombre de produits présents en Pub TV

Concurrence d’Internet, hausse des tarifs, la télévision semble depuis 2010 attirer moins de marques au sein de ses écrans publicitaires et ce, malgré l’accroissement considérable du nombre de chaînes au cours des 10 dernières années.

Selon Kantar Media, cette tendance pourrait être liée au ticket moyen investi sur le media. En effet, le prix moyen brut dépensé par les annonceurs par produit s’est élevé à 1,9 M€ en 2015. En 2014, ce chiffre était de 1,7M€ et de 1,1M€ en 2009 !

La télévision deviendrait-elle de moins en moins accessible ? A suivre…


20% des cadres se rendent sur les salons professionnels

Le salon professionnel peut se révéler capital pour l’activité d’un secteur ou d’un prestataire de services. C’est le media du B2B par excellence. Cette année encore, ils seront des millions à se rendre dans les parcs des Expositions des différentes villes de France pour se rencontrer, vendre, effectuer des démonstrations.

Du côté des cadres, qu’ils appartiennent au secteur privé ou au public, ils ont été plus de 1,5 million selon l’Etude One Premium 2015-2016, à effectuer ce type de déplacement au cours des 12 derniers mois.

Pour ces cadres, la présence sur les salons permet de générer des leads ou des contacts avec les clients mais contribue aussi à leur image par leur participation aux conférences en qualité d’experts.


Près d’1 million de Français a effectué un don pour la recherche sur les maladies cardiaques

Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde: il meurt chaque année plus de personnes de maladies cardio-vasculaires que de toute autre cause. C’est aussi la deuxième en France (la première pour les femmes) derrière le cancer.

En France, selon l’étude TGI de Kantar Media, 850 000 personnes ont effectué un don pour la recherche sur les maladies cardiaques.

Prévenir le tabagisme, favoriser une alimentation équilibrée et la consommation de fruits et légumes, pratiquer une activité physique régulière, et éviter l’usage abusif d’alcool permettent de réduire le risque de maladies cardiaques ou cardio-vasculaires.