Les e-commerçants français confiants pour l’avenir

La fédération du e-commerce et de la vente à distance, la FEVAD, a publié récemment à l’occasion du salon e-commerce son étude annuelle sur le moral des e-commerçants.

Selon cette étude, les dirigeants du secteur abordent l’année 2018 avec un bon capital confiance. Leur optimisme ne semble pas attaqué par la poursuite des phénomènes de concentration et l’arrivée spectaculaire de nouveaux acteurs asiatiques. Ils sont ainsi 9 sur 10 à se déclarer confiants pour l’avenir de leur entreprise. Une vision positive qui se traduit par de bonnes prévisions de croissance financière et ce quelle que soit la taille de leur entreprise. Déjà 2 entreprises sur 3 déclarent être rentables aujourd’hui et près de 80% de celles qui sont actuellement déficitaires anticipent une amélioration de leur performance. Toujours selon l’étude de la FEVAD, plus 80% des e-marchands sont confiants dans la croissance de leur chiffre d’affaires en 2018.

Des perspectives aussi vertueuses pour l’emploi. 54% des entrepreneurs interrogés ont l’intention de recruter en 2018. Des intentions d’embauche qui concernent aussi bien les pure players e-commerce que les sites e-commerce d’enseignes de magasin.

De bonnes perspectives commerciales qui se tournent vers l’international : la conquête de ces marchés internationaux demeurent une priorité pour beaucoup de dirigeants. 62% des e-commerçants français sont d’ores et déjà présents à l’international. Les trois premiers pays de destination sont la Belgique, l’Espagne et l’Allemagne. Ainsi 84% des e-marchands qui vendent à l’international ont vu leur chiffre d’affaires à l’étranger augmenter en 2017, et la plupart anticipent encore une augmentation de leurs ventes à l’étranger pour les deux ans à venir.

Parmi les innovations qui captent l’attention du plus grand nombre d’e-marchands, on trouve les nouvelles solutions de paiement (comme Apple Pay) et les Chatbots.