Leclerc se lance sur le marché de l’occasion

C’est une première inédite dans le secteur de la grande distribution : l’enseigne E. Leclerc est le premier distributeur à se lancer sur le marché de l’occasion. Le principe : les clients pourront directement vendre des produits à l’enseigne et repartir avec des bons d’achat. Une stratégie visant à contrer le géant Amazon sur tous les fronts y compris donc, celui de biens non alimentaires d’occasion.

L’expérience a été lancée grandeur nature dans un magasin de Roques-sur-Garonne près de Toulouse. Les clients du magasin viennent depuis quelques jours y déposer des objets qui seront par la suite commercialisés à partir du 15 juillet dans un espace dédié de 700m2. Dans le Parisien, Michel Edouard Leclerc affirme que le marché de l’occasion est l’une des solutions pour contrer le gaspillage.

Selon le quotidien, le marché de l’occasion est estimé à environ 6 milliards d’euros, un marché concentré sur le web qui représente près de la moitié des transactions sur Le Bon Coin, Ebay ou les différentes plateforme spécialisées. L’arrivée de la grande distribution sur ce marché de la seconde main pourrait faire augmenter le volume des échanges. Pour marquer sa différence par rapport aux échanges entre particuliers sur Internet, Leclerc mise sur l’assurance des produits en proposant une garantie de 12 mois à ses clients.  

Leclerc se lance sur le marché de l’occasion