La part du Diesel passe sous le seuil des 40%

Au mois d’avril, comme ce fut le cas en mars, la part des véhicules particuliers qui roulent au diesel est passée sous la barre des 40%. Les ventes de ce type de motorisation ont baissé de près de 10% en avril. A l’inverse, l’essence progresse de 23% et représente désormais 54% des ventes de véhicules particuliers en France, un phénomène qui ne se cantonne pas au territoire français. Le recul des ventes de véhicules particuliers diesel est en baisse dans toute l’Europe.

En ce qui concerne le marché de l’automobile en avril, il continue à bien se porter en 2018. Le marché a progressé de 9% en avril selon les chiffres du CCFA, le Comité des Constructeurs français d’automobiles. 187.396 voitures ont été vendues sur le marché français en avril. Un mois d’avril notamment boosté par un jour ouvré supplémentaire. Sur les 4 premiers mois de l’année, avec 744.238 nouvelles immatriculations, le marché français des voitures particulières affiche une hausse significative de 4,4%. Du côté des constructeurs, le groupe PSA a progressé de 20%, bien aidé par l’intégration de la marque allemande Opel en cours d’année dernière. Le Groupe Renault progresse de 11%, soutenu par sa filiale low-cost Dacia qui signe la plus forte progression du groupe français en avril. Les groupes français pèsent près de 58% du marché automobile.

La part du Diesel passe sous le seuil des 40%