La France toujours première destination mondiale du tourisme

Malgré la crise des gilets jaunes et les risques d’attentats, la France demeure une destination touristique privilégiée. Elle reste même, selon le Comité interministériel du Tourisme la première destination touristique mondiale.

Près de 90 millions de touristes étrangers

En 2018, 89,4 millions de touristes étrangers sont venus en France. Une fréquentation en hausse de 3% par rapport à 2017. Des chiffres de visites en hausse qui s’accompagnent de recettes importantes. Les dépenses liées à la venue de touristes étrangers sont estimées à plus de 56 milliards d’euros. Un chiffre d’affaires en hausse de 5% par rapport à l’année précédente.

Même si la fréquentation des ressortissants européens pèse toujours très lourd dans cette arrivée de touristes, puisqu’elle représente plus des ¾ du total, la France attire de plus en plus de touristes asiatiques dont le nombre a progressé de plus de 7% en 2018.

Il est d’ailleurs fort probable, comme le confirme l’INSEE que ces chiffres auraient pu être meilleurs sans la crise des gilets jaunes, qui a fortement touché l’industrie hôtelière au moins de décembre et la grève des transports qui a affecté le pays au printemps.

La France devant l’Espagne et les Etats-Unis

En 2017, d’après les chiffres de l’Organisation Mondiale du Travail, la France demeure donc le premier pays d’accueil de touristes du monde devant l’Espagne (81,8 millions de touristes), les États-Unis (75,9 millions), la Chine (60,7 millions), l’Italie (58,3 millions), le Mexique (39,3 millions) et le Royaume-Uni (37,7 millions).

Édouard Philippe, premier ministre et président du Comité interministériel du tourisme qui a livré ces chiffres, ambitionne d’accueillir 100 millions de touristes internationaux d’ici fin 2020.

Ketil Media offre aux annonceurs du secteur voyage / tourisme de nombreuses possibilités de toucher efficacement une cible de voyageurs passionnés.