La baguette française au patrimoine mondial de l’UNESCO

Décidément, ce Président de la République est au four… et au moulin ! Et on ne croit pas si bien dire. Au cours de la traditionnelle Galette des Rois de l’Elysée, courant janvier, Emmanuel Macron a souhaité que la traditionnelle baguette française soit inscrite au patrimoine mondial de l’humanité : « La France est un pays d’excellence dans le pain parce que la baguette est enviée dans le monde entier. Il faut en préserver l’excellence et le savoir-faire. » a-t-il expliqué au micro de la radio Europe 1.

Le président de la république souligne l’excellence des boulangers français et précise que la baguette fait partie intégrante du quotidien des Français. En fait, cette démarche est une demande récurrente de la Confédération nationale de la boulangerie Pâtisserie (CNPBF). Pour son président, Dominique Anract, la baguette est un produit merveilleux fait de farine, d’eau, de sel et de levure et il « aurait sa juste place » au patrimoine mondial car selon lui avec la Tour Eiffel, la baguette est l’un des principaux symboles français.

Et des précédents existent : la Pizza est entré au Patrimoine immatériel de l’humanité en décembre dernier, suite notamment à une pétition qui avait recueilli plus de 2 millions de signatures, tout comme la bière belge.

Le Patrimoine immatériel de l’humanité désigne des traditions ou expressions vivantes héritées de nos ancêtres, comme les rituels, les arts du spectacle ou encore les connaissances liées à l’artisanat traditionnel.

La baguette Française au patrimoine mondial de l'Unesco.