Le marché Automobile en légère baisse au 1er trimestre

Après des mois et des mois d’embellies, le marché automobile semble connaître un léger ralentissement sur ce début d’année. Une baisse enregistrée sur le premier trimestre, mais particulièrement marquée sur le mois de mars.

Selon les derniers chiffres communiqués par le CCFA, le Comité des Constructeurs Français d’Automobile, les immatriculations de voitures particulières neuves ont affiché une baisse de 0,6% au premier trimestre, et de 2,3% sur le seul mois de mars.

225.818 nouveaux véhicules ont été immatriculés au mois de mars. Une baisse qui s’explique notamment par rapport au nombre de jours ouvrés différents par rapport à l’année dernière (22 cette année, contre 21 l’année dernière) … Mais pas uniquement. Selon les experts du CCFA, cette tendance à la baisse s’explique aussi par un certain nombre d’incertitudes auxquelles doivent faire face les acteurs du marché automobile. Incertitudes notamment justifiées par un contexte macro-économique incertain, l’enlisement de certains mouvements sociaux ou encore l’arrivée de nouvelles normes européennes applicables dans les 2 prochaines années.

Le CCFA prévoit ainsi une stagnation des immatriculations sur l’ensemble de l’année. Une rupture par rapport aux progressions affichées au cours des quatre années précédentes. D’autres instituts d’étude, comme l’Observatoire Cetelem, prévoit un recul de l’ordre de 3%.

Autre fait marquant de ce mois de mars : la part de plus en plus faible des véhicules Diesel dans les immatriculations de voitures particulières en France. Elle s’établit désormais à 34% alors qu’elle représentait encore environ la moitié des ventes il y a encore quelques mois…