Les ventes de véhicules neufs en baisse en avril

Les ventes de véhicules neufs en baisse en avril

L’année avait bien commencé pour les ventes de voitures particulières en ce début d’année 2017. Mais selon les données fournies par le CCFA (le Comité Français des constructeurs français d’automobile), le marché a connu une baisse significative des immatriculations en avril. Une baisse estimée à 6% par rapport à la même période l’année dernière, notamment imputée à deux jours ouvrés de moins par rapport à l’année dernière.

Les ventes ont donc enregistré un sérieux coup de frein en France avec un total de 171 879 immatriculations. Sur les 4 premiers mois de l’année, l’évolution du marché des voitures particulières demeure quand même positif, en hausse de 2% par rapport à 2016.

Côté véhicules utilitaires, le marché est stable par rapport à avril 2016. Mais le fait marquant de ce début d’année 2017 reste le revirement de l’essence sur le diesel. La part de marché des voitures roulant à l’essence demeure plus importante que celle du diesel pour le second mois consécutif (voir précédent article). Sur ce premier quadrimestre, les ventes de voitures essence sont à quasi-égalité avec les véhicules diesel. C’est un changement majeur dans une industrie automobile qui a commercialisé jusqu’à trois quarts de véhicules en motorisation diesel.

Toujours selon le CCFA, le marché du véhicule d’occasion, estimé à 465 161 voitures particulières en avril est en baisse de 6,7 %.